• Print this page
  • Email this page to a friend

Histoire

Le Conseil international fut créé en 1994 par un petit groupe d’éminents défenseurs des droits humains, de chercheurs et de décideurs politiques, mené par Philip Alston, Thomas Hammarberg et Margo Picken, afin de régler les problèmes et relever les défis que soulève l’application des principes et normes relatifs aux droits humains dans les réalités politiques. Leur proposition, s’appuyant sur un document consultatif rédigé par Helena Cook et Christophe Bemrose en juin 1994, fut par la suite étudiée avec l’aide d’un grand nombre de spécialistes et d’organisations de défense des droits humains du monde entier.

Cette étude aboutit à l’identification des principes centraux sur lesquels est fondée la méthodologie de recherche de l’ICHRP, à savoir : une entière indépendance ; une recherche ouverte ayant un large champ d’application (plutôt qu’une focalisation sur certaines violations des droits humains commises par des individus) ; une approche internationale et multidisciplinaire ; et une méthodologie hautement consultative et collaborative.

En 1996 fut fondé un Comité directeur, dont les membres étaient : Thomas Hammarberg (Président), Philip Alston, Abdullahi An-Na’im, Ligia Bolivar, Hina Jilani et Virginia Leary. A cette époque, l’organisation était dénommée « International Human Rights Policy Research Institute » (Institut international de recherche sur les politiques des droits humains).

Le premier Conseil fut constitué en 1997. Ses membres étaient : Philip Alston, Abdullahi An-Na’im, Carlos Basombrio, Ligia Bolivar, Theo van Boven, Antonio A. Cancado Trindade, Stanley Cohen, Radhika Coomeraswamy, Yash Ghai, Thomas Hammarberg, Bahey El Din Hassan, Ayesha Imam, Hina Jilani, Virginia Leary, Goenawan Mohamed, Bacre Waly Ndiaye, Margo Picken, Barney Pityana, Daniel Ravindran, Dorothy Thomas et Renate Weber. La première réunion du Conseil eut lieu au Caire en septembre 1997 et les suivantes se déroulèrent à Lima, Jakarta, Guadalajara, Lahore, Budapest, Bangkok, Kampala et Genève.

Un secrétariat provisoire fut mis sur pied à Londres en 1996, sous la direction de Lynn Welchmann. En 1998, le Secrétariat fut déplacé à Genève, sous la supervision du premier Directeur exécutif, Robert Acher. Le programme de recherche fut véritablement lancé à la fin de cette année-là, sur la base de plusieurs plans initiaux qui avaient été élaborés par les employés, en particulier par les deux premiers directeurs de recherche, David Petrasek et Mohamed-Mahmoud Ould Mohamedou, et Andrew Clapham.

Un Secrétariat allégé et efficace composé d’employés internationaux a mené des projets de recherche en construisant des équipes mondiales et en traduisant les résultats en plaidoyer politique efficace. L’engagement de l’organisation envers la diversité a également été institutionnalisé au sein de l’instance dirigeante, le Conseil international, dont les membres constituaient le fleuron en matière d’activisme pour les droits humains, de prise de décisions, de mouvements académiques, sociaux et dans les médias, ainsi que dans les organisations intergouvernementales et autres communautés de pratique. Des lors, l’ICHRP bénéficiait d’une capacité unique à convoquer un réseau géopolitique et multidisciplinaire d’une expertise inestimable.

Le Comité directeur de l’ICHRP a décidé de fermer l’organisation en Décembre 2011 en raison de difficultés financières continues. Malgré sa fermeture, l’ICHRP laisse derrière lui un riche héritage tant par le savoir qu’il a apporté que par son approche et ses méthodes qui ont offert une contribution distincte à la promotion et la protection des droits humains.

Vous pouvez en savoir plus sur les archives de l’ICHRP de tous les matériaux relatifs : à son histoire et à sa fondation, à ses opérations, à ses recherches et à sa communication, à la bibliothèque de l’Institut de hautes études internationales et du développement à Genève.