• Print this page
  • Email this page to a friend

Statut: Publié

Les politiques de contrôle social (2010)

126_banner

Introduction

Social Control ReportCe projet analyse les conséquences des pratiques actuelles de contrôle social sur les droits humains : comment les lois et les politiques se forment et traitent les personnes, les comportements ou les statuts définis comme « indésirables », « dangereux », criminels ou problématiques d’un point de vue social.

Le rapport explore les conséquences sur les droits humains de questions telles que:

  • Comment l’évolution des idées de crime, de criminalité et de risque détermine-t-elle l’élaboration de politiques sociales ?

  • Pourquoi privilégie-t-on encore l’incarcération par rapport à d’autres sanctions ?

  • Comment la santé publique et la gouvernance urbaine sont-elles en train de se transformer en régimes disciplinaires et punitifs ?

  • Comment les politiques et les pratiques de surveillance actuelles régissent-elles et organisent-elles les relations sociales?

Malgré la quantité importante de recherches menées sur certains de ces thèmes, il existe un écart considérable entre celles qui sont axées sur la recherche et la théorie et celles qui sont engagées en faveur de la défense des droits humains et des politiques liées. Ce rapport vise à combler cette lacune.

Le rapport exploite des recherches menées dans cinq domaines (maladies infectieuses, espaces urbains et pauvreté, maintien de l’ordre, migration, répression et incarcération), ainsi qu’une étude de cas sur les Roms en Europe. De ce fait, il est pertinent pour les défenseurs des droits humains et les professionnels travaillant dans différents domaines politiques. Il met le doigt sur des défis liés aux droits humains et sur des clés concernant les idées de crime et de criminalité, de sanctions pénales, de sanctions non pénales et de contrôles « légers », de ségrégation et d’exclusion, de protection et de droits des victimes, de privatisation, de surveillance, et de transferts de politiques.

Nous espérons que ce projet constitue une base pour mettre en place un défi plus solide en matière de droits humains, destiné aux forces politiques et sociales qui déterminent les méthodes actuelles de contrôle social par le biais d’un dialogue entre les défenseurs des droits humains, les analystes critiques des sciences et des politiques sociales, et les décideurs politiques.

Équipe de recherche

Documents