• Print this page
  • Email this page to a friend

Statut: Publié

Conflits, médias et droits humains en Asie du Sud (2011)

Sa_pic

Introduction

Conflict, Media and Human Rights in South Asia - Report from a Roundtable

Garantir la paix et mettre un terme aux conflits armés et aux actes de violence sans discernement à l’encontre de civils constituent d’importants défis en matière de maintien de la paix et de protection des droits humains en Asie du Sud, comme dans le reste du monde. Afin de relever ces défis, il est essentiel de comprendre comment le discours public, en particulier dans les médias, peut être orienté pour permettre de mettre en œuvre des politiques ayant des effets positifs en matière de droits humains plus transparentes et en pleine connaissance de cause. Il est opportun et pertinent de mener une discussion sur le cas de l’Asie du Sud compte tenu des réalités actuelles : la situation du Sri-Lanka au lendemain du conflit, les insurrections au Jammu-et-Cachemire et dans le nord-est de l’Inde, les troubles au Pakistan découlant de la loi sur le blasphème et d’autres questions, les tensions politiques au Népal et la lutte pour renforcer la démocratie au Bangladesh. Ces réalités s’inscrivent dans un contexte où de plus en plus de médias sont privatisés tout en étant soumis à des contrôles de l’Etat sous différentes formes.

La table ronde sur les conflits, médias et droits humains en Asie du Sud qui s’est déroulée à Katmandou du 20 au 21 novembre 2010 (organisée conjointement par le Conseil international sur les politiques des droits humains, le Centre d’études des médias et de la culture de l’Institut Tata des sciences sociales et PANOS Asie du Sud) a réuni des professionnels des médias, des sociologues, des défenseurs des droits humains et de la paix et des spécialistes de la sécurité (voir annexe A) pour étudier la manière dont les questions relatives aux conflits, à la paix et aux droits humains sont abordées dans le domaine public, en particulier dans les médias, en Asie du Sud.

Cette table ronde visait à renforcer les efforts poursuivis pour que les conflits internes qui touchent l’Asie du Sud soient présentés sous de plus nombreux angles, de manière à inclure les questions relatives aux droits humains. L’objectif des discussions était de mieux comprendre la nature des interactions et des dynamiques entre Etat, médias et société dans la région, qui influencent grandement le discours public et les politiques. Par conséquent, outre l’analyse et le questionnement du vocabulaire principalement employé dans les médias sur les conflits actuels dans la région, la table ronde visait également à examiner les manières de parvenir au pluralisme des médias, qui refléterait les différents points de vue sur ces conflits.

Le présent rapport expose, de manière succincte, certaines des plus importantes questions discutées durant la table ronde. Bien qu’il suive la structure du programme de la table ronde, il ne s’agit pas d’un compte rendu détaillé des discussions. En effet, il se concentre sur les principaux thèmes abordés durant les discussions et tente de relever les points importants et pertinents qui ont été soulevés lors des discussions. Le rapport comporte également de brèves contributions de certains participants sur des questions spécifiques.

Il conviendrait de clarifier dès le départ les points de vue discutés lors de la table ronde sur la place des médias dans l’élaboration du discours sur les conflits en Asie du Sud. Les médias ne sont pas des institutions qui reflètent une réalité donnée sur le terrain ; si cela était le cas, le type de questions que l’on se poserait serait différent (par exemple, les questions de l’objectivité et de la fiabilité seraient centrales). L’objectif de cette table ronde était plutôt d’examiner de manière critique la manière dont les médias donnent une certaine vision de la réalité au sein de rapports de pouvoir et de résistance donnés et dynamiques. Une telle perspective met en évidence le besoin de comprendre en quoi consistent les exclusions, la nature tenue pour acquise du débat, les idées tacites et incontestées et le point de vue « normal » des médias sur les conflits. Cette perspective ne tente pas d’évaluer à quel point les médias sont proches de la réalité, mais d’énoncer la manière dont les médias reproduisent et questionnent les idées dominantes relatives aux conflits.

Pour en savoir plus, voir le rapport en anglais Conflict, Media and Human Rights in South Asia – Report from a Roundtable.

Un résumé est également disponible en anglais.

Les rapports de l’ICHRP en lien avec ce sujet :