• Print this page
  • Email this page to a friend

Statut: Publié

Colloque sur les droits humains dans l’économie globale (2010)

210_cover

Introduction

Colloquium 2010Du 11 au 13 janvier 2010, le Conseil international sur les politiques des droits humains et Realizing Rights: The Ethical Globalization Initiative ont organisé à Genève un colloque sur Les droits humains dans l’économie globale. L’objectif principal du colloque était de promouvoir le dialogue interdisciplinaire, qui permet d’analyser et d’aborder plus efficacement les questions touchant aux droits humains ainsi que les défis soulevés par les politiques macroéconomiques. Au nombre des participants, on a compté des économistes, des praticiens des droits humains, des membres issus d’associations militantes, des spécialistes du droit international et des experts membres d’organisations intergouvernementales.

Les impacts considérables de la crise économique et financière ont révélé l’importance d’aller au-delà de la discipline que s’imposent généralement d’elles-mêmes les institutions. Il est également apparu essentiel d’établir des prescriptions politiques et des pratiques institutionnelles régissant les pratiques économiques. Le colloque avait pour but de permettre aux professionnels des droits humains, aux responsables politiques et aux économistes de mieux comprendre où et comment les valeurs, les normes et les méthodes issues des droits humains peuvent être pertinentes et efficaces en lien avec la politique économique. Cette rencontre a également été l’occasion de réfléchir franchement aux défis et aux dilemmes auxquels les droits humains et l’économie, tant au niveau de la théorie que de la pratique, doivent se confronter.

Le colloque a créé des espaces de réflexion et de débat. Il a débuté par un examen des fondements conceptuels sous-jacents aux droits humains et à l’économie, avant de s’intéresser aux interférences normatives et aux tensions entre les deux champs. Il s’est poursuivi par l’étude de plusieurs facettes des politiques fiscales et monétaires et de leur rapport possible avec les droits humains. Cela touchait à des domaines aussi variés que les relations entre finance et économie réelle, l’analyse de la crise financière ou encore les défis concernant la régulation des marchés financiers, de la sécurité de l’emploi et de la sécurité sociale. Dans un troisième temps, le colloque s’est tourné vers une série de questions telles que le partage des responsabilités et la cohérence politique en matière de réforme des institutions internationales, le commerce, l’aide financière et l’endettement, les OMD (Objectifs du Millénaire pour le Développement), la justice climatique et l’éradication de la pauvreté. La conclusion a consisté en une évaluation des défis et des opportunités offerts à la militance, ainsi qu’en une série de discussions sur un agenda moins serré qui permettrait de gérer l’avenir de la recherche et les politiques de défense.

Documents(en anglais):